Dopage

Des contrôles antidopage sont réalisés dans le monde entier conformément au Code mondial antidopage et au Standard international pour les contrôles et les enquêtes élaborés par l’Agence mondiale antidopage (AMA).

Les sportifs ayant une licence de compétition qui concourent au niveau national et international peuvent être contrôlés à tout moment et en tout lieu, c’est-à-dire lors des compétitions ou en dehors de celles-ci. Un contrôle hors compétition peut donc se produire de manière inopinée, au domicile du sportif ou sur son lieu d’entraînement.

Le contrôle est effectué sur la base d’un prélèvement d’urine et/ou de sang, par des agents de contrôle spécialement formés et accrédités.

Le dopage est défini comme une ou plusieurs violations des règles antidopage énumérées dans le Code antidopage de l’ALAD qui a transposé le code de l’AMA. Voici les 10 violations y répertoriées :

  • la présence d’une substance interdite, de ses métabolites ou de ses marqueurs dans un échantillon d’un sportif ;
  • l’usage ou la tentative d’usage d’une substance ou méthode interdite ;
  • le refus de se soumettre à un prélèvement d’échantillon ou le fait de ne pas s’y soumettre sans justification valable, ou le fait de se soustraire à un prélèvement d’échantillon ;
  • le manquement aux obligations en matière de localisation (violation des exigences en matière de disponibilité des sportifs pour les contrôles hors compétition, y compris le manquement à l’obligation de transmission d’informations sur la localisation) ;
  • la manipulation ou la tentative de manipulation de tout élément du contrôle du dopage ;
  • la possession par un sportif en ou hors compétition d’une méthode interdite ou d’une substance interdite (sans autorisation à des fins thérapeutiques) ; il en va de même pour un membre du personnel d’encadrement du sportif en relation avec un sportif en compétition ou à l’entraînement ;
  • le trafic ou la tentative de trafic de toute substance ou méthode interdite ;
  • l’administration ou la tentative d’administration à un sportif en compétition d’une méthode interdite ou d’une substance interdite, ou l’administration ou la tentative d’administration à un sportif hors compétition d’une méthode interdite ou d’une substance interdite dans le cadre de contrôles hors compétition ;
  • la complicité, c.-à-d. l’assistance, l’incitation, la contribution, la conspiration, la dissimulation ou toute autre forme de complicité intentionnelle impliquant la violation d’une règle antidopage, une tentative de violation d’une règle antidopage ou une violation de l’article 10.12.1 par une autre personne ;
  • l’association interdite qui vise notamment le fait pour un sportif de travailler avec un entraîneur, ou toute autre personne qui purge une suspension.

Processus de contrôle

Pour les détails sur la procédure de contrôle : Brochure « Contrôle du dopage


Documents officiels:

Liste des interdictions 2020 de l’Agence mondiale antidopage

Résumé des principales modifications et notes explicatives

Procédure AUT – Autorisation d’Usage à des fins Thérapeutiques

Formulaire AUT – Autorisation d’Usage à des fins Thérapeutiques

Login ADAMS

E-Learning/Quiz sur le dopage ALAD

Liens

ALAD

FIBA